mathias-une

Zoom sur Mathias Jardin

Le site grapplersplanet a récemment posté une interview de Mathias Jardin : Source (en anglais)

Traduction pour l’ASBR JJB :

Zoom sur Mathias Jardin

En voyageant en France, nous avons eu la chance de rencontrer des grands pratiquants du JJB. L’un d’entre eux est Matt, est un combattant aguerri et très complet, donc nous avons décidé de l’interviewer pour le site et partager certains de ses avis sur le sport et sa croissance en Europe. C’est un gars super avec qui traîner.

GP : Décris toi, qui es-tu, où tu t’entraines, avec qui, combien de temps?

MJ : Bonjour Grapplersplanet! Mon nom est Mathias Jardin, j’ai 28 ans et j’ai grandi à Paris. Je suis ceinture noire de Judo et aussi ceinture marron de JJB et j’enseigne les 2 disciplines.. Je suis membre et combattant de GF Team France Paris. Notre professeur principal est Julio César Pareira et j ‘entraine quotidiennement mon jiu-jistu et ma condition physique.

GP : Quel est votre mouvement préféré et pourquoi ?

MJ : Eh bien, j’aime prendre le dos! Le grand avantage de cette position est que j’ai beaucoup de choix de finalisation et c’est ce que j’aime le plus dans JJB. Tout est une question de créativité. Des possibilités techniques sont presque infinies, la solution est littéralement dans vos bras, jambes et
Mathias Jardin 002
la tête, vous devez juste les combiner pour trouver la clé.

 

GP : Combattez-vous ? Comment vous préparez-vous pour la compétition et lesquelles avez-vous fait récemment ?

MJ : Bien sûr je combat! Je suis né pour la compétition! Pour moi, il n’y aurai aucun intérêt à pratiquer un sport de combat si on ne peut pas se mesurer à d’autres. Perde ou gagner fait partie du jeu, mais indépendamment du résultat, vous y apprenez beaucoup. Il vous aide à grandir, particulièrement sur vous même. Je m’entraine 5 jours par semaine, 2 ou 3 fois par jour. Le JJB est devenu une grande partie de ma vie. Récemment j’ai obtenu la 3ème place au Championnat du monde IBJJF et 2ème à IBJJF européen, tous les deux dans la catégorie « Light Feather » en ceinture marron.

Mathias Jardin 003 1623510_574400685977711_2065131893_n-300x300

GP : Comment voyez-vous la croissance du JJB en France ? D’après-vous, qu’est qui peut le faire grandir plus rapidement? Ou qu’est ce qui le fait grandir plus lentement que d’autres endroits dans le monde ?

MJ : En quelques années, le JJB a grandi rapidement en France, mais nous sommes toujours loin des EU et le niveau brésilien. De mon point de vue, l’obstacle principal dans l’expansion de JJB est le fait que le MMA est toujours illégal en France. La légalisation de cela devrait accélérer sa croissance.

Généralement en France, quand je dis à débutant en sport de combat que je pratique le JJB, il réagit comme « Cool, c’est sympa, c’est comme la Capoiera c’est ça? ».

Nous sommes évidemment bien loin de l’officier de contrôle des frontières de LA qui, remarquant mes « oreilles de chou-fleur », m’a demandé sans détour si j’étais ici pour le Championnat du monde de JJB.

Nous avons définitivement besoin de plus d’exposition, être plus légitimes. La légalisation de MMA sera un bon début et une aide pour promouvoir le JJB.

GP : Quels sont les plus grands changements en France que vous avez vue dans Jiu-Jitsu ?

MJ : les plus grands changements qui sont arrivés ces dernières années sont le fait que vous pouvez maintenant trouver des académies presque partout. Vous pouvez recevoir une formation dans toutes les villes majeures et leur banlieue, vous arrivez même à choisir entre des académies différentes. Quand je voyage partout dans la France, je réussis toujours à trouver une équipe avec laquelle m’entrainer.

GP : Comment dites vous à vos élèves de ne pas s’inquiéter de la couleur de ceinture ou le rang?

MJ : Je répète constamment que la ceinture doit seulement serrer leur kimono. Les objectifs principaux dans mes classes sont d’apprendre et comprendre les techniques, essayer d’être créatifs et de s’appliquer. Le rang viendra.

GP : Voyez-vous Jiu-Jitsu comme un sport, de l’autodéfense ou les deux ? Vous entrainez-vous dans les 2 ? Enseignez-vous les 2 ?

MJ : Le JJB est un Art Martial, vous pouvez vous former à l’autodéfense en supplément du JJB dans mon académie, mais je ne le fais pas personnellement.

À mon avis, le JJB est le chemin le plus effective efficace.

GP : Quelqu’un dans la rue a une discussion avec vous, vous demande ensuite ce qu’est le Jiu-Jitsu, que leur dites-vous ?

10383553_888507864497880_203818957218377292_n-300x199
MJ : Comme je l’ai dit, le JJB n’est pas seulement un sport, c’est un art martial, une discipline qui présente des potentiels techniques infinis et, le plus important encore, un mode de vie.
Pratiquer tous les jours et combattre dans le monde vous fait réaliser que, malgré la compétition/rivalités entre combattants du JJB, la solidarité existe vraiment . Peu importe quelle équipe vous représentez. Le JJB vous aide aussi à construire de nouvelles amitiés. Grâce à cela, je peux dire aujourd’hui que je me suis fait de bons amis dans le monde entier.

Merci à Grapplersplanet pour cette interview, j’espère vous combattre bientôt sur les tatamis.

En attendant vous pouvez me suivre sur Instagram @mathiasjardin

Paix! Mathias.

Share This:

Laisser un commentaire